Togo, la société civile et les organisations de défense des droits de l’homme condamnent les répressions de Gléi.

27 03 2015

gleiComme un peu partout dans le pays de Faure Gnassingbé depuis les grèves de la STT, les élèves manifestent pour réclamer le retour des cours, Bref leur droit à une bonne éducation c’est le cas ce le mercredi 25 mars, où  les élèves de la ville de Glei dans la région des plateaux ont dit leur ras le bol face à l’absence répétée de leurs enseignants pour raison de grève alors que les examens du second trimestre doivent être faits. Au lieu que les forces de l’ordre encadrent les jeunes manifestants elles n’ont trouvé mieux que de les réprimer violemment. La synergie des ODDH et des organisations de la société civile qualifient cette vague de répression de barbare.

Dans une déclaration, la synergie des organisations de la société civile  condamne la répression des élèves par les forces de l’ordre mais aussi par des militaires du camp de Témédja appelés en renfort. En violation des normes en matière de gestion des manifestations publiques. Lire le reste de cette entrée »