Réveil tardif du pouvoir togolais autour de la commémoration du 13 janvier.

18 01 2014

sylvanus_olympio_togoLe 13 janvier 1963, restera une date et un évènement tragique dans l’histoire de la nation togolaise. Cette date marque en effet l’assassinat de Sylvanus Olympio, père de l’indépendance du Togo par un groupe de soldats démobilisés avec à leur tête un certain Etienne Eyadema qui a eu le toupet de revendiquer l’assassinat du premier président démocratiquement élu du petit rectangle de pays. Non seulement avec cet assassinat le Togo inaugure l’ère des coups d’états sur le noir continent mais cette date fut  célébrée en grande pompe par l’assassin de feu Sylvanus Olympio qui régna sur le Togo pendant près de quarante ans. Son fils qui le succéda tel dans un royaume a continué la célébration du 13 janvier avec moins de faste. Après huit ans de succession dynastique Faure Gnassingbé décide de ranger aux oubliettes la célébration festive  du lâche assassinat dont a été victime Sylvanus Olympio. Lire le reste de cette entrée »