Monseigneur nicodème bénissan-barrigah pour réconcilier les togolais.

28 05 2009
(Msgr nicodème anani)

(Msgr nicodème anani)

Plus d’un an après les consultations nationales devant aboutir à la mise en place de la commission vérité justice et réconciliation beaucoup d’eau ont coulé. Le conseil des ministres réunis hier vient de désignés les membres de la commission chargés de faire la lumières sur les violences à caractères politiques qu’a connu le Togo de 1958 à 2005.

C’est à l’œuvre qu’on reconnait l’artisan dit l’adage. Il serait donc trop tôt de porter des jugements de valeurs sur les personnalités choisies pour siéger au sein d’une telle instance.

Il y a plusieurs nous publiions un article titré le Togo n’est pas prêt pour la réconciliation. Il est toujours d’actualité pour nous. Lire le reste de cette entrée »