Togo, Le CHU de Tokoin confirme son qualificatif de mouroir.

18 04 2011

(k.mally)

Un jeune garçon de 14 ans qui s’est fracturé l’avant bras lors d’un match de football vient d’être une énième victime de nos personnels soignant qui visiblement sont décidés à nous faire succomber pour un mal de tête, de ventre ou une fracture.

L’anesthésiste qui s’est occupée de ce jeune garçon n’a trouvé mieux à faire que d’anesthésier tout le corps, et, le jeune garçon n’est plus revenu vivant.

Des histoires de ce genre il y en a par milliers qui collent à la peau du personnel du centre hospitalier universitaire de Tokoin, qui est devenu un véritable mouroir avec un personnel soignant qui foule au pied le serment d’hypocrate qui consiste à sauver des vies humaines partout où besoin sera.

Dans un centre hospitalier où l’alcool, le coton arrivent à manquer bonjour les dégâts. Lire le reste de cette entrée »