Enormes dégâts suite aux échauffourées à Blitta au Togo.

29 09 2013

 De sources bien informées, la tension était vive ce vendredi à Blitta, préfecture située dans la région centrale à 260 Kilomètre de Lomé la capitale togolaise. Au centre du litige des problèmes fonciers qui opposent depuis des lustres les ethnies « Kabyès » et « Losso » d’une part puis les « Agnagan » de l’autre. Il faut préciser que les « Agnagan » sont les ressortissants de Blitta, les autochtones qui ne comprennent pas que ceux qu’ils ont accueillis à bras ouverts s’obstinent à s’accaparer des terres. Ils soutiennent que les natifs de Blitta ne peuvent jamais aller en pays Kabyè ou Moba ou autres pour faire la loi au détriment   des autochtones.

 Depuis des années ce conflit couvait entre ces différentes ethnies mais il a pris des allures inquiétantes depuis plusieurs mois.  

Selon plusieurs sources les échauffourées ont éclaté presque à la mi-journée ce vendredi et ont été d’une rare violence avec le commissariat et le tribunal saccagés. Les manifestants ont molesté le juge de cette juridiction qui n’a eu la vie sauve que grâce aux bérets rouges déployés sur les lieux pour maintenir l’ordre. Lire le reste de cette entrée »