Togo, le pouvoir de Faure Gnassingbé toujours dans la logique des violations systématiques des droits humains.

27 12 2011

(une photo de pierre prier)La crise estudiantine malgré les congés de noël et une accalmie douteuse constatées ces derniers jours reste à n’en point douter une bombe à retardement pour Faure Gnassingbé et ses amis.

La situation reste bloquée. Pour l’instant aucune discussion en vue entre gouvernement et associations estudiantines pour décanter la situation. Si les étudiants entre eux se retrouvent de temps en temps, aucune assemblée générale n’a été convoquée depuis la dernière réprimée sauvagement par les forces de sécurité qui ont enlevé les responsables dans des véhicules à immatriculation étrangères, aucun sit in depuis le dernier qui n’a pas eu le temps de démarrer avant qu’on emporte manu militari le président d’ULEETOD pour le jeter dans les cachots de la gendarmerie.

Du fait des fêtes de noël et vue la cherté de la vie surtout à Lomé la capitale, la plupart des étudiants ont préféré rallier leur village en attendant la reprise des hostilités.

On en était la quand, les forces obscures du pouvoir de Faure Gnassingbé qui flairent un retour des revendication avec une certaine radicalisation du côté des mouvements estudiantins a cru bon au lieu de régler les problèmes comme le ferait toute autorité responsable, s’illustrer par des méthodes de voyou en piégeant des honnêtes citoyens avant de les enlever contrairement à toute procédure en la matière. Lire le reste de cette entrée »

Publicités




Le Togo fera t-il sa révolution ?

21 12 2011

Les signaux sont aux rouges, tous les ingrédients sont réunis pour  un soulèvement populaire.  Le Togo connaîtra t-il sa révolution ?  La seule certitude est qu’elle n’aura rien avoir avec celle de la Tunisie, ou de l’Egypte pour ne citer que ces deux pays. C’est sans doute l’une de raisons pour lesquelles les protestataires qui sont aujourd’hui les élèves et étudiants et une bonne partie de la presse parle de révolution harmattan du nom de ce vent sec et chaud qui souffle sur le pays à pareil moment de l’année.

Printemps arabe pour les uns, révolution harmattan pour le Togo peut on se demander. En tout cas la tension monte d’un cran et ne va pas baisser de sitôt. Dans l’agenda des contestataires une mobilisation ce mercredi à la colombe de la paix qui ferait bien une place TAHIR ou une place de la libération de tout un peuple pris en étau et en otage  par un régime presque cinquantenaire qui refuse de s’inscrire dans la logique démocratique comme ses voisins du bénin et du  Ghana.

Un régime cinquantenaire entretenu par une seule famille, les Gnassingbé, avec une trilogie énervante. Le  Togo du père en fils et d’un mauvais esprit que constituent les forces armées togolaises clanique et politique qui est le soubassement du pouvoir dictatorial avec la bénédiction de la communauté internationale qui malgré la monarchie instituée soutien que le Togo fait des avancées démocratiques en saluant à tout rompre et de façon successive et systématique  les mascarades électorales.

Contre la volonté populaire cette communauté internationale continue d’imposer les représentants  d’une même famille pour sauvegarder ses intérêts. Mais les pronostics de ces mafieux nationaux et internationaux sont entrain d’être déjoués  par une population qui n’en peut plus avec la politique de la pauvreté savamment entretue par le pouvoir depuis plus de quatre décennies.

Depuis le 08 décembre, le Togo  montre enfin qu’il va mal, la contestation se généralise, les villes et villages supposées à tort fiefs d’un pouvoir illégitime et usé crient leur ras le bol, Pya village natal des Gnassingbé, Kara sanctuaire du pouvoir en place, Adjengré, Sotoboua, Assoli, Sokodé, Vogan, Afagnan et bien d’autres.

Le Togo est entrain de prendre feu malgré l’arrogance des autorités faisant croire qu’elles maîtrisent la situation ne pourront éteindre l’incendie. Malgré aussi le silence suspect et coupable de certains médias internationaux le Togo entame un nouveau tournant dans son histoire politique. Lire le reste de cette entrée »





Les Américains accusent le gouvernement d’avoir hébergé un terroriste de Hezbollah à Lomé.

21 12 2011

Le Togo est à nouveau indexé par les Etats-Unis d’Amérique pour avoir hébergé un terroriste libanais de Hezbollah du nom de Oussama Salhab. Un nom déjà bien connu dans les milieux judiciaires togolais étant donné qu’il avait été appréhendé en possession d’une importante somme d’argent à la frontière d’Aflao en 2010. En lieu et place d’une enquête judicieuse, certains pontes du pouvoir RPT ont manœuvré avec des juges véreux et cupides pour rendre récemment une décision inique demandant la rétrocéession des sous illicites et autres documents saisis des mains du terroriste. Lire le reste de cette entrée »





Monsieur Gerry TAAMA, de Kara, je vous écris.

14 12 2011
Je vous écris cette lettre pour que vous la publiiez sur votre blog, et dans les journaux, car vous, on vous connait. Vous êtes venus à plusieurs reprises nous faire des formations à Kara, et comme vous-même vous avez fréquenté à Kara, je sais que vous connaissez nos problèmes, et si vous parlez, les gens vont vous écouter un peu.

Je ne sais pas par quoi je vais commencer. Bon, moi, je suis étudiant en troisième année à l’UK. Mon propre frère a eu sa maitrise de géographie depuis quatre ans. Actuellement, il aide quelqu’un à faire Zemidjan[2] les samedi et dimanche à Bassar. Lire le reste de cette entrée »





Le togo en ébullition et en images.

9 12 2011