Inauguration et remise officielle du Poste de contrôle juxtaposé Togo/Ghana

3 11 2014

ue faureLa Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les Gouvernements Togolais et Ghanéen ainsi que l’Union européenne (UE) ont procédé ce jour à l’inauguration du poste de contrôle juxtaposé (PCJ) situé à Noépé (frontière Togo-Ghana) à quelques kilomètres de Lomé.

Le poste de contrôle juxtaposé est financé par l’Union européenne sur les ressources du programme régional de facilitation des transports pour un montant de 10,29 Millions d’EUR soit près de 6,75 Milliards de FCFA.

A l’instar des postes frontières de Seme (frontière Bénin-Nigéria) et de Malanville (frontière Bénin-Niger), le PCJ de Noépé contribuera à la facilitation des formalités aux frontières dans le contexte du protocole régional relatif à la libre circulation des personnes et des biens. Il s’agit d’un des moyens favorisant  la  libéralisation  de la mobilité  intra-communautaire des citoyens, contribuant ainsi à la paix et la stabilité de l’Afrique de l’Ouest et à son développement économique. Lire la suite »





l’UE finance le processus électoral avec près de 6 milliards.

24 12 2009

L’Union Européenne soutient le renforcement des mécanismes nationaux devant mener à  des élections libres, régulières et transparentes. La démocratie, l’état de droit, le respect des droits de l’homme, la bonne gouvernance pour la promotion du développement font partie des piliers de la coopération au développement prônés par l’Union Européenne et mentionnés dans « l’Accord de partenariat ACP-CE signé à Cotonou le 23 juin 2000 », révisé à Luxembourg le 25 juin 2005. Lire la suite »





Un milliard d’euros adoptés par l’UE : le Togo est parmi les pays bénéficiaires

12 04 2009

union-europeenne1Le 18 décembre 2008, le Parlement européen et le Conseil ont adopté un règlement instituant une «facilité alimentaire» d’1 milliard €, principale réaction de l’UE à l’aggravation de la situation alimentaire mondiale enregistrée en 2007/2008. Tant la décision de financement que le plan global arrêté ce jour ont aussi été approuvés par le Parlement européen et l’ensemble des États membres de l’UE. À mi-chemin entre l’aide d’urgence et la coopération au développement à moyen et à long terme, la «facilité alimentaire» est prévue pour une durée de trois ans (2009-2011) et soutiendra les types d’activités suivants:

Lire la suite »