Discours de fin d’année, Faure Gnassingbé, peint un Togo trop beau pour être vrai.

1 01 2014

faure_gnassingbeLe peuple togolais qui n’a pas souvent l’occasion d’écouter le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, est  resté sans doute scotcher devant le poste téléviseur ce 31 décembre 2013 pour enfin se rendre compte que les années se succèdent depuis sa prise de pouvoir dans des conditions rocambolesques, mais les discours se ressemblent. Un lot de promesses souvent non tenues et un Togo « d’Alice au pays des merveilles » qui n’existe en réalité que dans l’imaginaire de la minorité dirigeante et du plus « Faure » de tous.

 

Au prime abord, Faure Gnassingbé a rendu hommage aux soldats togolais envoyés dans les différentes missions de maintien de  paix, notamment le Darfour, le Mali et la Côte d’Ivoire. Il n’a pas manqué d’avoir une pensée émue pour les malades. Mais le numéro un togolais n’a fait aucune allusion aux prisonniers et surtout les prisonniers personnels de la République en occurrence son demi- frère Kpatcha Gnassingbé et ses codétenus, le Commandant Olivier Amah Poko, le journaliste Eugène Atigan et tous les autres connus et anonymes qui croupissent dans les geôles des prisons togolaises pour souvent des délits fabriqués de toutes pièces.  Malgré les bruits de couloirs qui ont persisté que pour une fois Faure Gnassingbé va faire une remise de peine et libérer certains « détenus spéciaux », le miracle ne s’est pas produit . Lire la suite »





Faure Gnassingbé face aux cadres de son parti.

23 12 2009

(faure gnassingbé)

Le samedi dernier au palais des congrès de Lomé, Faure Gnassingbé a échangé avec les dignitaires du RPT, le parti de son père Eyadema Gnassingbé, lequel parti lui a été légué à la mort de ce dernier pour lui permettre de succéder à son feu père qui a régné 38 ans durant sur le rectangle du pays.

Depuis quelques temps il se susurre que le jeune président n’est plus en odeur de sainteté avec le parti qui lui a tout donné. Les rumeurs vont jusqu’à affirmer que Faure Gnassingbé ira aux élections présidentielles sous la bannière d’une autre structure. Propos qui ont semblé être vrais quand une association labellisée « majorité silencieuse » dit investir Faure comme leur candidat en 2010. Lire la suite »





Faure Gnassingbé et la prise de la pierre sacrée.

10 09 2009

pierreNous sommes en périodes estivales et le Togo comme chaque année,  à pareil moment célèbre ses fêtes traditionnelles. Occasions de retrouvailles entre les fils qui partagent les  mêmes traditions à travers la revalorisation de nos us et coutumes.

Après donc, Agbogbozan, Ayizan, D’pontre et bien d’autres, le peuple Guin célèbre la prise de la pierre sacrée et comme on s’y attendait, Faure Gnassingbé et sa bande se sont transportés sur les lieux sans doute pour dire aux peuples Guins qu’il est avec eux.

(f.gnassingbé)

(f.gnassingbé)

Et d’ailleurs depuis quelques temps, le président proclamé du Togo, ne manque aucune occasion pour aller à Aného, soit pour voir les chefs traditionnels ou assister à une messe. Tous les moyens et tous les prétextes sont bons pour y aller et pour distribuer des espèces sonnantes et trébuchantes.

Pour rappel, en 2005, l’année qui a vu Faure venir  au pouvoir avec son cortège de 500 à 1000 morts, la ville d’Aného constitue l’un des épicentres des violences et plus dramatique, c’est à Aného que le chef a été jeté dans la rigole, sacrilège ont crié en ce temps les adeptes des religions africaines et les dieux du continent à ce qu’il paraît.

Et donc quand le fils du père se transporte dans cette localité et qu’on lui déroule le tapis rouge, les togolais ne comprennent pas nos chefs traditionnels, nos fameux garants des us et coutumes. Vraiment, l’argent peut tout acheter… Lire la suite »





Il y a 4 ans Faure Gnassingbé prêtait serment

5 05 2009
(faure gnassingbé)

(faure gnassingbé)

Tout partira donc du 5 février 2005 avec le décès du Président Gnassingbé Eyadéma. A la suite de son  décès, le pays a été plongé dans une nouvelle crise politique sans précédent caractérisée par d’importantes irrégularités dans la gestion de la vacance de la Présidence de la République.

Aussitôt l’information de « l’intronisation » du fils Eyadema connue, une vague de désapprobation. Il eu donc retour à la légalité constitutionnelle et les élections furent organisées. Le pays a régulièrement connu des cycles de violence pendant le déroulement des différents processus électoraux. Lire la suite »





Déjà 4ans de présidence pour Faure Gnassingbé.

1 05 2009

Pour certains observateurs de la vie politique togolaise il faut laisser le fils du père aller au bout de son mandat avant de faire le bilan de sa gestion du pays. Nous autres estimons que entre quatre ans et cinq ans il n’y a pas grande différence et ce qu’on n’a pas pu faire en quatre ans on ne peut le faire au cours des douze mois restants.

(Faure Gnassingbé)

(Faure Gnassingbé)

Juste pour relever que depuis que le fils du père est au pouvoir rien n’a changé soutiennent de nombreux togolais. L’intéressé lui-même estime que le bilan n’est pas nul. Lire la suite »





Le Pouvoir, l’Argent et le Peuple.

21 03 2009

 « Ta vertu met ta gloire au-dessus de ton crime » (Corneille)

Qu’est-ce qui se passe au Togo depuis l’arrivée de Faure à la tête du pays ? On dirait « une malédiction plus » pour les Togolais comme ses fameux « vingt plus ». Comment ne l’appellerait-on pas malédiction, étant donné que dès son arrivée au pouvoir, malgré la haine fort justifiée dont il avait été la cible de tous les côtés, le monsieur avait promis monts et merveilles à ses compatriotes dans l’espoir de calmer leur colère et les amener à l’adopter. Malgré cela, la mayonnaise n’avait pas pris en 2005. Chemin faisant, malgré eux, des Togolais avides de changement avaient décidé de prendre leur mal en patience et faire contre mauvaise fortune, bon cœur, comptant sur l’adage selon lequel « de la marmite noire de la grand-mère est sortie la blanche bouillie de maïs ». Cela veut tout dire. Comme pour renforcer la crédibilité de ses promesses, le fils héritier du trône balança aux Togolais ces paroles cabalistiques : « Lui c’est lui, moi c’est moi ».

Lire la suite »





Le ras-le-bol des expropriés de Lomé 2

12 03 2009

Les victimes veulent rencontrer Faure Gnassingbé

          La construction du Palais Présidentiel de Lomé 2 avait nécessité beaucoup d’espace. Outre le domaine foncier devant abriter le Palais, des raisons relevant de la sécurité du Chef de l’Etat ont été évoquées pour confisquer aux propriétaires terriens de la zone, plusieurs hectares de terres. Des gens qui vivaient ou travaillaient tranquillement la terre dans le périmètre sollicité ont été tout simplement dépossédés de leurs biens. Depuis, ils ont tout perdu et vivent dans la galère.

 

(faure gnassingbé)

(faure gnassingbé)

 

Lire la suite »








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 4  258 followers