Quelques détenus de Kara recouvrent la liberté.

31 03 2010

Ils sont les victimes de la présidentielle du 04 mars dernier, ils sont arrêtés et jetés en prison,  accusés d’associations de malfaiteurs, tentative d’atteinte contre la sûreté intérieure de l’état,  et bien d’autres chefs d’inculpation  savamment concoctés par les autorités togolaises qui sont prêtes à tout pour garder le fils du père au pouvoir pour leurs vils intérêts.

 Douze militants des forces démocratiques connaissent les affres de la prison depuis plusieurs jours. Déférés à Kara contre toute attente et en toute violation de la procédure, étant donné que c’est la juridiction de Lomé qui les entendu. 05 parmi eux sont libérés dont Gérard adja, proche collaborateur d’Agbéyomé Kodjo. Ironie du sort, Emmanuel Atayi arrêté en même temps que lui et pour les mêmes motifs est toujours gardé à Kara. Comment le comprendre ? C’est illogique tout simplement mais au Togo comme certains ont le droit de vie et de mort sur le citoyen lambda, aux dernières nouvelles, il semblerait que le sieur Atayi a souhaité la présence de son avocat avant toute déclaration. Lire le reste de cette entrée »





le FRAC invite les populations à un chemin de croix

31 03 2010

Cela vire de plus en plus à une procession religieuse. Après la veillée de prière dispersée à coups de gaz lacrymogènes par les argousins de Yark Damhane mercredi dernier, le FRAC en remet encore une couche religieuse. Le Front invite, le vendredi 02 avril, les populations à un « Chemin de Croix habituel du Vendredi Saint, afin que les souffrances du peuple togolais soient assumées par le sacrifice de Jésus sur la Croix. Départ à 11 heures à l’ancienne Hollando, côté plage ». Lire le reste de cette entrée »





togo, la marche du FRAC reportée à une date ultérieure.

26 03 2010

La marche du Front républicain pour l’alternance et le changement (Frac) prévue pour demain samedi, est reportée à une date ultérieure. C’est ce que révèle un communiqué conjoint signé par Pascal Bodjona, Ministre d’Etat de l’administration territoriale et des collectivités locales, et Patrick Lawson, vice-président de l’Union des Forces de changement (UFC) et directeur de campagne de Jean-Pierre FABRE, candidat de l’UFC soutenu par le FRAC.

 Selon le communiqué conjoint qui fait suite à une réunion de plusieurs heures entre le ministre d’Etat entouré pour la circonstance de son collègue de la sécurité et de la protection civile, le Col. Atcha Titikpina et les principaux leaders du FRAC, cette mesure est prise pour les manifestations.

Cette décision risque de refroidir les ardeurs d’une population déterminée à récupérer « la victoire volée ». Selon les indiscrétions, l’acceptation de cette décision par l’opposition est motivée par les médiations que tenteraient actuellement plusieurs chefs d’Etats du continent. Lire le reste de cette entrée »





quelques photos de la veillée de prière.

25 03 2010

Lire le reste de cette entrée »





Une veillée de prière qui tourne au drame.

25 03 2010

Le front républicain pour l’alternance et le changement, FRAC qui soutient jean pierre Fabre avait convié les togolais à une veillée bougie à la main pour prier pour que le véritable changement arrive sur la terre de nos aïeux.

(sans commentaire)

Tout allait bien. Chants, adoration, parole divine, l’ambiance était bonne enfant quand les voix commencèrent pas s’élever. « Gloire à dieu, que fait-il ici une arme à la main? Qui est il? ».

Il s’agit d’un gendarme du nom de Mounirou Ménikan selon ce que ces collègues ont révélé à la presse. Il dit être en patrouille. Pourquoi était tu en civil avec une arme chargée lui a demandé la presse ? Nous travaillons toujours en civil, étant donné que nous sommes au SRI, service de renseignements intérieur. Lire le reste de cette entrée »





Togo, Agbéyomé écrit une lettre ouverte à faure gnassingbé.

25 03 2010

 

LETTRE OUVERTE DU COLLECTIF POUR LA VERITE DES URNES (CVU) AU PRESIDENT SORTANT FAURE GNASSINGBE
Excellence Monsieur le Président-sortant,

Les graves événements de ce mercredi 24 mars au soir, au cours desquels des éléments de la FOSEP, ont violemment réprimé à coups de tirs de grenades lacrymogènes des militants de l’opposition et leurs dirigeants qui participaient de manière pacifique et sans violence à une veillée de prières, faisant plusieurs blessés, dont certains gravement atteints on du être hospitalisés, nous conduisent à vous adresser la présente, en raison de la gravité de la situation de crise politique dans la quelle se trouve notre pays aujourd’hui.

Le scrutin présidentiel du 4 mars 2010 était normalement censé engager enfin notre pays sur la voie d’un renouveau démocratique. Malheureusement il semble avoir provisoirement scellé le sort du renouveau politique, économique et social, tant attendu par le peuple togolais.
L’absence de séparation des pouvoirs entre les institutions de la République, notamment entre le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire, et en l’espèce, entre le pouvoir exécutif et les institutions électorales, a contribué au maintien d’un Etat de statu quo, qui a entrainé une nouvelle fois une situation de confusion électorale organisée. Cela, malgré un financement de haut niveau de la part de l’Union Européenne, (20 millions d’Euros), qui n’est autre qu’une contribution des contribuables européens, attachés au renforcement du processus démocratique des pays avec lesquels l’Union coopère. Lire le reste de cette entrée »





Togo, retour sur le scénario de cesal en photos.

20 03 2010

Lire le reste de cette entrée »